image

image

image

Et oui, les manches longues étant toujours de rigueur en cette fin du mois de mai, la couturière s'adapte (en râlant!! A quand les petits tops ?

Je l'ai aimée au premier regard, cette robette marinière de chez P... B.. (Ici) mais son prix m'a vraiment encouragée a la réaliser moi-même. Les blogueuses sont unanimes: pour le jersey marin, rien ne vaut la qualité de chez Vêtement Marin Broderie (), alors de fais mon mouton et je commande chez eux ". Accueil bien chaleureux (ils ont bien aidé la  presque blonde que je suis a finaliser le paiement de son panier) et qualité impeccable, je me permets donc de les recommander a mon tour!

Pour le patron, j'ai a nouveau suivi le gabarit de ma fameuse chemise Burda et ensuite le feeling a suivi. Jai repris les côtés et ajusté la longueur sur la bête (de même pour le placement des poches).

En une sieste de mon petit loir, c'était plié. Il faut dire que la qualité du tissu m'a permis de zappée l'étape "aiguille double" ou "aiguille spéciale jersey", j'ai juste utilisé un point plus long que d'habitude (3,5 au lieu de 2,5, si ça vous parle ;-))

Alors, oui j'ai un peu honte d'avoir (encore) copié mais je l'aime d'amour ma marinière alors disons que ce sera mon cadeau de fête des mères ! Je lui trouve tout de même un petit défaut, soyons honnêtes, les raccords des poches ne sont pas parfaits car les écartements entre les rayures sur les tissus bleu et blanc ne sont pas les mêmes, trop dommage!

Malgré tout, cet été, en Bretagne, jespère bien être trop fashion ;-)

A bientôt!